Les hernies de la paroi abdominale en ambulatoire

La prise en charge ambulatoire est aujourd’hui la référence pour ces pathologies. La cure de hernie inguinale selon Lichtenstein, c’est à dire avec interposition de matériel prothétique, est l’intervention la plus réalisée en UCA (79 en 2011, 95 en 2012).

Cette intervention est réalisée le plus souvent sous anesthésie générale. En plus de cette anesthésie est pratiquée, juste avant l’intervention, une anesthésie locorégionale de la zone à opérer (que l’on nomme « bloc ilio-inguinal ») qui procure une analgésie de longue durée persistant plusieurs heures après l’intervention.

Le patient est ensuite surveillé quelques heures en salle de réveil. La sortie n’est autorisée qu’en l’absence de complications chirurgicales (hématome) et médicales (déficit nerveux dû au bloc ilio-inguinal, rétention d’urine, réveil insuffisant, nausées/vomissements).

Seuls 5 patients sur les 205 (2,4%) opérés d’une hernie inguinale en UCA ont dû être hospitalisés une nuit en chirurgie conventionnelle (4 pour raisons médicales, 1 pour la survenue précoce d’un hématome).