Pancréatite Chronique

La pancréatite chroniquese manifeste par la formation dans les canaux pancréatiques de bouchons souvent calcifiés (pierres) qui les obstruent empêchant la sécrétion pancréatique de s’écouler normalement. Cette rétention intra pancréatique provoque douleurs chroniques ou aiguës (poussées de pancréatite aiguë),maldigestion et amaigrissement, lésions fibreuses et inflammatoires du pancréas, atrophie pancréatique et parfois diabète.

Les causes en sont l’alcoolisme chronique, des mutations génétiques affectant la sécrétion pancréatique et des anomalies congénitales du pancréas rares (pancréas aberrant, anomalies canalaires…).

La fibrose du pancréas peut rétrécir la voie biliaire principale qui le traverse et provoquer des perturbations des tests hépatiques (cholestase) voire une jaunisse (ictère). La rupture des canaux pancréatique obstrués peut entrainer la formation de poches intra abdominales de liquide pancréatique appelées pseudo-kystes responsables eux mêmes de complications par compression de voisinage ou rupture.

Les indications chirurgicales dans les pancréatites chroniques sont constituées du traitement des complications (compression biliaires, pseudokystes qui justifient des interventions de dérivation dans le tube digestif des structures sous tension) ou d’interventions à visée antalgique pour les douleurs rebelles à un traitement médical bien conduit.

La désobtruction et la dérivation des canaux pancréatiques (anastomoses pancréatico-jéjunale, intervention de Frey) sont aujourd’hui plus souvent réalisées que les pancréatectomies partielles (intervention de Beger, duodénopancréatectomies céphaliques pancréatectomies gauches parfois encore nécessaires).