Lithiase vésiculaire

lithiase vesicualire

Il s’agit de la présence d’un ou plusieurs dans la vésicule biliaire.

Elle se manifeste le plus souvent par des douleurs dites de colique hépatique. Il s’agit d’une douleur survenant brutalement, volontiers après un repas, et localisée à l’épigastre ou sous le bord inférieur des côtes à droite. Elle dure moins de 6 heures et cède spontanément. Ces douleurs peuvent se répéter à des intervalles variables. La douleur est liée à la distension de la vésicule biliaire suite au blocage d’un calcul dans le collet vésiculaire. Elle cède lorsque le calcul se « débloque ».

L’échographie abdominale seule suffit la plupart du temps à diagnostiquer une lithiase vésiculaire.

Lorsque la lithiase vésiculaire est responsable de douleurs, il y a une indication à programmer une cholécystectomie sous coelioscopie (ablation de la vésicule biliaire). Il s’agit d’une intervention couramment pratiquée (250 cholécystectomies sous coelioscopie à l’hôpital Saint-Antoine en 2012). Cette intervention est, sauf contre-indication, réalisable en chirurgie ambulatoire.

Lorsque l’obstruction par le calcul ne cède pas spontanément, il apparaît une inflammation de la vésicule biliaire que l’on appelle cholécystite aiguë. Dans ce cas, la douleur est prolongée (plus de 6 heures), ne cède pas spontanément et s’accompagne volontiers d’une fièvre modérée à 38-38,5°C. Elle motive généralement une consultation rapide aux urgences. Là encore, le diagnostic est fait en échographie. Celle-ci montre un calcul enclavé (« coincé ») dans le collet et un épaississement des parois de la vésicule biliaire. Le traitement de la cholécystite aiguë est la cholécystectomie en urgence. Du fait des difficultés opératoires liées à l’inflammation autour de la vésicule, le taux d’échec de la coelioscopie est important, obligeant à utiliser une voie ouverte dans 10 à 30% des cas, contre 5% lors d’une cholécystectomie programmée.

 

Lorsque la lithiase vésiculaire est découverte par hasard, au cours d’un examen d’imagerie abdominale, et qu’elle n’entraine aucun symptôme, il n’y a pas d’indication à réaliser à une cholécystectomie