Conséquences d’une gastrectomie

L’estomac sécrète une protéine appelée facteur intrinsèque qui sert à absorber la vitamine B12. La carence en Vitamine B12 entraîne une anémie qui sera corrigée par l’injection intramusculaire de vitamine B12 tous les 6 mois.
Le fait d’enlever une partie ou la totalité de l’estomac entraîne des conséquences sur la digestion. Le dumping syndrome précoce est caractérisé par un malaise provoqué par l’arrivée trop rapide d’aliments en grande quantité dans l’intestin. Le dumping syndrome tardif se manifeste une à quatre heures après le repas par des vertiges et une somnolence. Il est la conséquence d’un excès d’apports en sucres d’absorption rapide. En réponse l’organisme, produit une grande quantité d’insuline qui provoque à son tour une hypoglycémie (baisse du taux de sucre dans le sang.

Le patient peut également ressentir une sensation de plénitude (syndrome du petit estomac). La plupart de ces complications sont prévenues par des règles diététiques simples (fractionnement des repas, suppression des sucres rapides ).

Le pronostic à long terme dépend en fait du cancer et de son stade. La chimiothérapie permet de diminuer le taux de récidive qui est lié directement à l’envahissement ganglionnaire par le cancer