Pancréatectomie Totale

Elle est aujourd’hui rarement indiquée, prinicipalement dans certaines formes diffuses de Tumeurs intra-canalaires pailillaires et mucineuses du pancréas (TIPMP ou IPMT des anglo-saxons) affectant la totalité du canal pancréatique principal.

Elle comporte la section de la voie biliaire principale (cholédoque) au dessus du pancréas, l’ablation de la vésicule biliaire et le plus souvent de la totalité du duodénum plus ou moins une  partie de l’estomac. Elle nécessite ensuite le rétablissement des continuités biliaires et digestives par anastomoses hépatico-jéjunale  (entre la voie biliaire sus pancréatique et l’intestin) et gastro ou duodéno- jéjunale. Il n’y a pas de risque de fistule pancréatique  puisque tout le pancréas est réséqué. En revanche le diabète post opératoire est constant, parfois un peu difficile à traiter et nécessite une prise en charge spécialisée par un diabétologue. L’insuffisance pancréatique exocrine justifie la prescription d’extraits enzymatiques pancréatiques oraux.