Picking ganglionnaire et DPC

T7_44

RATIONNEL: L’envahissement ganglionnaire inter aortico-cave (IAoC), a été associé à un pronostic péjoratif de l’adénocarcinome du pancréas céphalique (AP) et contre indiquerait la duodénopancréatectomie céphalique (DPC). Mais un picking ganglionnaire IAoC avec extemporané n’est pas systématiquement réalisé et sa sensibilité est inconnue.

OBJECTIF : Evaluer l’influence de l’envahissement ganglionnaire (IAoC) sur la survie des patients traités par DPC pour adénocarcinome pancréatique.

METHODES : Entre 2000 et 2010, un picking IAoC était systématiquement réalisé en début d’intervention. Le chirurgien n’était pas informé du résultat de l’analyse histologique extemporanée (HE) pour ne pas interférer avec la décision de résection curative. Les ganglions lymphatiques du picking IAoC sans envahissement métastatique trouvé en HE et en histologie standard (HS) ont été analysés par immunomarquage anti-cytokératine KL1 (KL1) pour évaluer l’atteinte micrométastatique.

RESULTATS : 111 patients ont été inclus prospectivement. Le suivi médian est de 21 mois [2-126]. Les survies globale et sans récidive à 1, 2 et 5 ans sont de 73%, 54%, 24% and 51%, 28%, 18% respectivement. L’HE était positive dans 12 cas, toujours confirmée par l’HS qui détectait 5 envahissements ganglionnaires supplémentaires IAoC. Dix patients supplémentaires présentaient des micro-métastases IAoC. Les survies médianes globales des patients avec et sans envahissement IAoC déctecté par l’HE et l’HS étaient de 9.7 vs 28.5 mois (p=0,01) et 15,7 vs 27,2 mois (p=0,05) respectivement, alors que les survies médianes sans récidive étaient respectivement de 5.6 vs 12.9 mois (p=0,04), et 8.4 vs 12.9 mois (p=0,04). La présence de seules micro-métastases n’influençait pas significativement les survies globale et sans récidive: 28.7 vs 14,6 mois (p=0,23) et 13,9 vs 11,6 mois (p=0,6), respectivement.

CONCLUSIONS: Le picking IAoC, avec examen extemporané doit être systématique. Il détecte 70% des envahissements ganglionnaires IAoC diagnostiqués par l’analyse histologique conventionnelle. Sa positivité est un facteur très péjoratif de survie après DPC et peut être donc être considérée comme une contre-indication à cette intervention.