Cancer de l’estomac

Il se manifeste par des douleurs situées au milieu de l’abdomen dont les caractéristiques sont très variables. Une altération de l’état général est souvent associée.

Devant ces symptômes votre médecin doit demander une fibroscopie gastrique qui permet de visualiser la tumeur, de préciser son siège dans l’estomac et de faire des biopsies dont seuls les résultats permettent de faire le diagnostic de cancer. Si celui-ci est confirmé il faudra faire un scanner thoraco abdominal pour rechercher des métastases ou une extension locale de la tumeur. Le bilan sanguin comprendra un dosage de l’antigène carcino embryonnaire (ACE) et du CA 19-9 qui sont des marqueurs sanguins témoignant de la présence d’une tumeur.

Le seul traitement pouvant guérir un patient souffrant d’un cancer de l’estomac est chirurgical. Le type de gastrectomie réalisée est fonction du siège de la tumeur.

  • En cas de tumeur situé au niveau de l’antre (siège distal) la gastrectomie sera partielle (deux tiers ou 4 cinquième de l’estomac. )
  • En cas de tumeur situé au niveau du corps gastrique (siège proximal) la gastrectomie sera totale. Afin d’améliorer le caractère curateur de la gastrectomie il faudra associer à l’exérèse un curage ganglionnaire.

Des travaux récents ont montré qu’une chimiothérapie réalisée avant l’intervention (chimiothérapie néoadjuvante) et continuée après l’intervention (chimiothérapie adjuvante) permet d’améliorer les résultats en diminuant le taux de récidive.