Anatomie de la région inguinale

L’aine est une région intermédiaire entre l’abdomen et la cuisse traversée entre autres par les vaisseaux iliaques (qui deviendront les vaisseaux de la cuisse et de la jambe), ainsi que chez l’homme par un cordon qui contient le pédicule vasculaire du testicule et le canal déférent qui relie les testicules à la prostate.. Chez la femme cette région est traversée par le ligament rond qui fixe l’utérus au fond des grandes lèvres.

Le passage de ces différents éléments créé des zones de faiblesse à travers lesquelles peuvent s’insinuer les éléments de la cavité abdominale favorisant le développement d’une hernie.

Le canal inguinal :

Une hernie inguinale se développe à travers le canal inguinal. Ce canal est constitué de deux orifices : l’orifice profond  qui communique avec la cavité abdominale et l’orifice superficiel qui communique avec les bourses testiculaires chez l’homme ou la grande lèvre chez la femme. La paroi postérieure du canal inguinal est constitué d’un tissu fibreux tendu depuis le pubis en bas et les muscles de la paroi abdominale en haut et qui recouvre la région située en avant de la vessie. La paroi antérieure est formée d’un tissu fibreux solide appelé aponévrose du muscle oblique externe de la paroi abdominale. En bas le canal est limité par une bandelette fibreuse, la bandelette ilio-pubienne, rejoignant le pubis à l’épine iliaque palpable à la face antérieure et externe du bassin. En haut le canal est limité par la jonction de deux muscles de la paroi abdominale latérale (les muscles petit oblique et transverse) pour former le tendon conjoint.

Une hernie crurale se développe à travers l’orifice crural qui est un orifice ostéo-tendineux difficilement extensible. Cet orifice est constitué du pubis en dedans, des vaisseaux de la jambe en dedans, d’une structure osseuse appelée arcade ilio-pubienne en bas et de la bandelette ilio-pubienne précédemment décrite en haut. Cet orifice est le point d’extériorisation d’une hernie crurale qui va s’insinuer dans l’espace situé en avant de la vessie et en arrière du canal inguinal.

anatomie région inguinale

La nécessité d’une connaissance parfaite de cette anatomie en trois dimensions et les éventuelles modifications anatomiques liées au développement d’une hernie ou à la réalisation précédente d’une cure de hernie expliquent les difficultés parfois rencontrées par le chirurgien.