Abcès de la marge anale

Le mécanisme de formation de l’abcès périnéal est identique à celui de la fistule anale. Mais au lieu de s’extérioriser à la peau du périnée, la fistule crée un abcès dans les tissus péri-anaux.

Là encore, on distingue plusieurs types d’abcès en fonction de leur localisation et du trajet de la fistule.

L’abcès périnéal se manifeste par des douleurs importantes du périnée associées à une fièvre. Une tuméfaction rouge est alors visible autour de l’anus ou sur la fesse. Parfois, la peau peut avoir un aspect normal si l’abcès est profond.

Devant ces symptômes, il convient de consulter rapidement car l’abcès périnéal constitue une urgence chirurgicale.

 

Traitement :

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale au bloc opératoire.

Le premier temps consiste à ouvrir l’abcès et à en évacuer le pus. Une mèche est ensuite introduite dans la cavité crée qui doit être laissée ouverte.

Dans un deuxième temps, une fistule est recherchée. Dans la moitié des cas, celle-ci n’est pas découverte. Si elle est découverte, un séton est mis en place si le trajet est transsphinctérien.

La sortie se fait généralement le lendemain de l’intervention et des méchages quotidiens par un(e) infirmier(ère) doivent être pratiqués jusqu’à cicatrisation de la plaie.

Si une fistule a été mise en évidence, celle-ci est ensuite prise en charge comme cela a été expliqué précédemment.

Si aucune fistule n’a été découverte, le risque est la récidive d’abcès ou la suppuration chronique.